Communications passées

2019 :

  • « Writing, Drawing, and Preaching Geometry in the Early Modern German Mines », meeting 2019 de la History of Science Society (HSS) session ‘Practical Mathematics in Early Modern Europe‘, Utrecht, July 23-27.
  • « Résoudre par l’arithmétique ou par la géométrie : sur l’utilisation des cartes en géométrie souterraine (XVIIIe siècle) », séminaire « Approches historiques, philosophiques et anthropologiques des nombres, de la mesure et de la mesurabilité« , Paris 7, 14 juin.
  • « Arpentage et pratiques de la géométrie : études autour d’un cadastre napoléonien », avec Pierre Desjonquères, colloque de la commission Inter-IREM Histoire des mathématiques, Poitiers, 21 mai.
  • « Géomètres du cadastre et triangles semblables », avec Pierre Desjonquères, atelier lors des Journées Académiques Horizons Mathématiques, IREM de Lille, 28 mars.
  • « Histoire de pratiques mathématiques : la géométrie souterraine à l’époque moderne », IREM de Reims, séminaire d’histoire des mathématiques, 13 mars.
  • « Mathematik in Bergwerken der frühen Neuzeit: Wer, wie und warum? », Ringvorlesung zur Geschichte der Mathematik, Studium Generale, TU Bergakademie Freiberg, 4 février.
  • Participation à la journée L’histoire des sciences aujourd’hui, table ronde « L’avenir de l’histoire des sciences », espace Pierre Mendès France, Poitiers, 25 janvier.

2018 :

  • « Géomètres du cadastre et triangles semblables », avec Pierre Desjonquères, atelier lors des Journées Académiques Horizons Mathématiques, IREM de Lille, 22 mars.
  • « ‘Une affaire de mathématique expérimentale & manouvrière’. À propos des mathématiques pratiques de l’époque moderne »,  séminaire de recherche du centre François Viète, Nantes, 3 avril.
  • « Former ‘des porte-chaînes intelligents’ : enseignement des mathématiques et géométrie du cadastre au XIXe siècle », avec Pierre Desjonquères, séminaire du groupe IREM EMTA, Lille, 20 avril.
  • « Les périodiques mathématiques allemands au XVIIIe siècle : Miroirs de l’évolution des pratiques éditoriales et enseignantes », colloque ESPRit 2018, Periodicals In-Between, session sur Les périodiques scientifiques comme opérateurs culturels et professionnels organisée par Hélène Gispert et Philippe Nabonnand.
  • « Diversité des pratiques éditoriales et des pratiques mathématiques en langue allemande au XVIIIe siècle », colloque Cirmath « Des cartes et des études de cas », Université Paris Sud Orsay, 5 décembre.

2017 :

  • « Subterranean geometry and its instruments: about practical geometry in the Early Modern Period », meeting Mathematical Instruments between Material Artifacts and Ideal Machines: their Scientific and Social Role before 1950, Mathematisches Institut Oberwolfach, 17-23 décembre.
  • « Incorporer, consolider et transmettre : Géométrie pratique et savoirs miniers à l’époque moderne », journée d’étude Les ingénieurs, des intermédiaires ?, Paris 7, 9 décembre.
  • « Les manuscrits de géométrie souterraine (1600-1800), une littérature mathématique pratique », séminaire Histoire des sciences, histoire du texte, SPHERE, Paris, 23 novembre.
  • Atelier Circulation des mathématiques mixtes ou appliquées, avec Samuel Gessner, école d’été du GDR d’histoire des mathématiques, Mathématiques en circulation et en mutation : textes et théories dans le temps et dans l’espace, CIRM, Marseille, 7 novembre.
  • « Enseigner la géométrie : approches historiques et instrumentées », avec Pierre Desjonquères, séminaire d’histoire et de didactique des mathématiques du Laboratoire de Mathématiques de Lens, 27 septembre.
  • « The Geometria subterranea manuscripts (1600-1750): Knowledge transmission in a practical context », dans le cadre du symposium S 093 (Specificities of scientific or scholarly documents as a reflection of curricula) du 25ème Congrès international d’histoire des sciences, des technologies et de la médecine (iCHSTM), Rio de Janeiro, 24 juillet.
  • « Présenter et représenter les périodiques allemands contenant des mathématiques au XVIIIe siècle » colloque CIRMATH « Des cartes et des études de cas », Nancy, du 5 au 7 juillet.
  • « Practical Geometry in early modern Germany: Miners and Scholars, Instruments and Theories », séminaire ‘Early Modern Mathematical Instruments And Their Users’, organisé par Antoni Malet et Elena Ausejo, Universitat Pompeu Fabra, Barcelone, 23-24 mars.
  • « Stratégies éditoriales et traductions dans les périodiques de langue allemande (1780-1860) », séminaire CIRMATH, séance organisée par Jeanne Peiffer et Konstantinos Chatzis, IHP, Paris, 20 mars.
  • « Les rentes viagères à l’époque moderne :  Savoirs calculatoires entre pouvoir et société », conférence à l’université Lille 3, module de préparation au Capes et à l’agrégation d’histoire.
  • « De la boussole à la carte (1/2) : analyser les relevés de mesure en géométrie souterraine », séminaire d’histoire des mathématiques de Lille, organisée par Rossana Tazzioli, Université Lille 1, 9 février, à revoir ici.
  • « De la boussole à la carte (2/2) : comprendre les productions cartographiques des géomètres souterrains (XVIIe-XVIIIe) », séminaire ‘Visualisation des savoirs scientifiques et techniques’ organisé par Isabelle Laboulais et Martial Guédron, Université de Strasbourg, 26 janvier, à revoir ici.

2016 :

  • « Circulating mining knowledge from Freiberg to Almaden: The life and career of J.M.Hoppensack (1741-1815) », colloque Sciences, savoirs et politique : Alexander von Humboldt et Aimé Bonpland entre Europe et Amérique Latine, session organisée par Jacob Vogel, Paris, SciencesPo / IHEAL, 6 juillet.
  • « Mesurer, calculer et enseigner dans les Monts Métallifères de Saxe », journée d’étude commune LDAR/SPHERE, Paris, 29 juin.
  • « Anatomie d’une discipline mathématique : jalons pour une histoire de la géométrie souterraine », séminaire Histoires de Géométries (coordonné par Dominique Flament), FMSH et Archives Henri Poincaré, Paris, 13 juin.
  • « Diffuser des pratiques mathématiques à la fin du XVIIIe siècle :Le Magazin für die Bergbaukunde de J.F. Lempe », Projet CIRMATH, séance organisée par Philippe Nabonnand, Centre Alexandre Koyré, Paris, 6 juin.
  • « Subterranean geometry and its measurement units (16th-18th centuries) », séminaire d’histoire et philosophie du laboratoire SPHERE (SAW), ‘Measurement units in the history of mathematics and beyond’, Paris, 4 avril.
  • Séminaire de popularisation « La géométrie souterraine, une histoire de mathématiques pratiques (1550-1800) »,  Fédération de Recherche Normandie-Mathématiques (FR CNRS 3335), Rouen, 11 mars.

2015 :

  • « Une histoire de la géométrie souterraine (1500-1800) », journée de la Fédération de Recherche Mathématique du Nord-Pas-de-Calais, Roubaix, 16 octobre.
  • « Enseigner la géométrie dans une académie des mines en 1795. Enjeux didactiques et pratiques sociales », Espace Mathématique Francophone 2015, GT 5, Alger, 14 octobre.
  • « J.A. Scheidhauer und die Markscheidekunst: Beispiel einer Mathematisierung für die Praxis am Ende des 18. Jahrhunderts », dans le cadre de la session « Wandlungen mathematischer Praktiken (1750–1850) » de la Jahrestagung des sociétés allemandes d’histoire des sciences (DGGMNT & GWG), Berlin, 25-27 septembre.
  • « La géométrie souterraine et son essor en Europe au XVIIIe siècle », Séminaire d’histoire des mathématiques, Université Paris 8, Paris, 14 avril.
  • « Underground Mathematics: Manuscripts and Knowledge Circulation in the German Mining States », 61st Annual Meeting of the Renaissance Society of America, session The Material Culture of the Mines in Early Modern Europe organisée par Tina Asmussen et Henrike Haug, Berlin, 26-28 mars.
  • « Die Geschichte der Mathematik in Sachsen (1765-1851) », Ringvorlesung zur Geschichte der Mathematik, Studium Generale, TU Bergakademie Freiberg, 6 janvier.

2014 :

  • « Enseigner les mathématiques dans un domaine technique. Écoles et académies des mines au XVIIIe siècle », Séminaire national de didactique des mathématiques, Université Paris Diderot, Paris, 7-8 novembre.
  • Organisation de la conférence internationale « The Making of Useful Knowledge » (en tant que membre du Berlin Center for the History of Knowledge, avec Giuditta Parolini et Cesare Pastorino) au Max-Planck Institut für Wissenschaftsgeschichte (MPIWG), Berlin, 30 et 31 octobre.
  • « Métamorphoses d’un texte de mathématiques pratiques : Les quatre vies de la Geometria subterranea d’August Beyer », Colloque de la Revue d’histoire des mathématiques, organisée par Norbert Schappacher, Strasbourg, 9-10 octobre.
  • « Schoolteaching in the Bergstaat: mathematics in the Ore Mountains of Saxony (1750-1850) », 6th International Conference of the European Society for the History of Science, dans le cadre de la session Local supply of scientific and technical education, Lisbonne, Portugal, 4-6 septembre.
  • « Teaching mathematics in mining academies: an overview at the end of the 18th century », 7th European Summer University on the History and Epistemology in Mathematics Education, Université d’Aarhus, Danemark, 14-18 juillet.
  • « On the early history of subterranean geometry. Elements of context and possible influences », séminaire du groupe de recherche « Modern Geometry and the Concept of Space », Max-Planck Institut für Wissenschaftsgeschichte (MPIWG), Berlin, 13 mai.
  • « Brauchbarkeit oder Gelehrsamkeit : wie wurde die Mathematik in den Bergakademien am Ende des 18. Jahrhunderts gelehrt ? », séminaire d’histoire des mathématiques, Universität Wuppertal, 15 mai.
  • « Entre curiosité et dédain : la géométrie souterraine dans l’Encyclopédie », séminaire « La Manufacture encyclopédique », organisé par Marie Leca-Tsiomis et Irène Passeron, 28 mars.
  • « Réformes de l’enseignement scientifique en Allemagne : Les contraintes locales dans la région des Monts Métallifères », journée d’étude L’offre locale d’enseignement scientifique et technique, 19e-20e siècle : approches disciplinaires organisée par Renaud d’Enfert et Virginie Fonteneau, Université Paris Sud Orsay, 27 mars.
  • « Usages et enseignements des mathématiques dans les academies des mines au XVIIIe siècle », séminaire d’histoire des mathématiques, Université de Jussieu, 26 mars.
  • « Zur Geschichte der Markscheidekunst vor Gründung der Bergakademien », Forschungskolloquium zur Wissenschaftsgeschichte, Technische Universität Berlin, 17 janvier.

2013 :

  • « Mathematics in the mines: a biographical sketch of the Markscheider J.A. Scheidhauer (1718-1784) », dans le cadre des 24th Novembertagung on the History of Mathematics, De Morgan House, Londres, 20-22 novembre.
  • « Markscheidekunst and Mathematics Teaching in the German Mining Academies », colloque post-doctoral du Berlin Center for the History of Knowledge, Max-Planck Institut für Wissenschaftsgeschichte (MPIWG), Berlin, 11 novembre.
  • « La Saxe, microcosme des échanges mathématiques en Allemagne au XVIIIe siècle », dans le cadre du colloque Echanges mathématiques : études de cas (XVIII-XXe siècles) organisé par Hélène Gispert, Philippe Nabonnand et Jeanne Peiffer, Centre International de Rencontres Mathématiques, Marseille, 16-20 septembre.
  • « Mathematics in polytechnic schools in the German-speaking area », dans le cadre du symposium S 011 du 24ème Congrès international d’histoire des sciences, des technologies et de la médecine (iCHSTM), Manchester, 22-28 juillet, http://www.ichstm2013.com/programme/guide/p/1005.html. 
  • « Institutional context of German mathematics at the time of publication of Lambert’s Theorie der Parallellinien », workshop Johann Heinrich Lambert : science and epistemology, organisé par Vincenzo De Risi au Max-Planck Institut für Wissenschaftsgeschichte (MPIWG), Berlin, 25 avril.

2012 :

  • « L’Arithmetisches Vade-Mecum de C.C. Illing : un mensuel hybride à la fin du XVIIIe siècle », dans le cadre du colloque Circulation des mathématiques des Lumières jusqu’à la seconde guerre mondiale, les mathématiques dans et par les journaux, séminaire organisé par Hélène Gispert, Philippe Nabonnand et Jeanne Peiffer, Fondation des Treilles, 5-10 novembre.
  • « L’histoire institutionnelle des sciences : un exemple mathématique », Journées d’études jeunes chercheurs de la Société Français d’Histoire des Sciences et des Techniques – SFHST -, SFHSH, SHESVIE, COFRHIGEO. Organisées par Anne-Lise Rey, Stéphane Tirard et Jean-Claude Dupont à l’ENS rue d’Ulm, Paris, 30-31 novembre.
  • « Les institutions de formation des ingénieurs en Allemagne au début du XIXe siècle », séminaire d’Histoire des Mathématiques de l’IHP, séance organisée par Maarten Bullynck, Alexandre Guilbaud et Norbert Verdier, 26 octobre, IHP (Institut Henri Poincaré, Paris, http://www.ihp.fr/seminaire/SHM).
  • « Le Magazin für Bergbaukunde et les journaux d’Hindenburg : analyse comparée de deux journaux mathématiques allemands à la fin du XVIIIe siècle », Paris (GHDSO, Paris-Sud), 25 mai : séminaire Presse et périodiques : sources et méthodes à l’IHP (Institut Henri Poincaré, Paris).
  • « L’institutionnalisation des mathématiques en Saxe entre 1750 et 1850 : l’exemple de la Bergakademie », Paris (Institut de mathématiques de Jussieu), 22 février : groupe de travail Les sciences mathématiques 1750-1850 : continuités et ruptures, animé par Christian Gilain (http://hsm.institut.math.jussieu.fr/GdT-1750-1850).

2011 :

  • « L’histoire des mathématiques en Saxe et l’utilisation de méthodes quantitatives », Paris, École normale supérieure, 12 décembre, Atelier L’historien face au quantitatif animé par Claire Lemercier et Claire Zalc.
  • « Les mathématiques en Saxe (1773-1808) : Institutions, diffusion et applications », Bordeaux, 22 novembre : séminaire de l’ED Sciences et Environnements (Bordeaux 1).

2010 :

  • « Les conflits entre philosophes et scientifiques au XIXe siècle : l’émancipation des mathématiques et de la logique », Saint-Emilion, 20 novembre 2010 : journée des doctorant de l’ED Mathématique et Informatique.
  • « Les conflits entre scientifiques et philosophes pour l’autonomie des mathématiques : le cas allemand », Bordeaux, 24 juin 2010 : journée des doctorants de l’EA Lumière, Nature, Société (Bordeaux 3).
  • « Les échanges franco-allemands en mathématiques entre 1789 et 1836 », Montpellier, 17-19 juin 2010 : colloque international organisé par l’école doctorale 58 de l’Université Paul Valéry-Montpellier III, « Frontières et Invention – La dynamique de la création » (http://www.msh-m.tv/spip.php?mot2187).

2009 :

  • « La Révolution française et l’institutionnalisation des mathématiques », Bordeaux, 10 décembre 2009 : séminaire du laboratoire Épistémè, Université Bordeaux 1.
Publicités